• Publié par: Alain Turgeon dans le courrier de Portneuf le 

 

La ville de Neuville prévoit investir plus de 27 M$ au cours des trois prochaines années dans ses infrastructures, dont 16,5 M$ dès cette année dans la construction du réseau d’égout du secteur est et le propriétaire d’une résidence moyenne paiera une centaine de dollars de plus cette année en raison de la hausse du taux de taxe foncière et de l’évaluation.

La ville a reçu une subvention de 12,7 M$ en 2017 couvrant 83% des coûts de la construction du réseau d’égout. Elle investira également 10 M$ en 2019. La moitié ira pour le réseau d’égout du secteur ouest, 3 M$ pour la construction d’une caserne et d’un garage municipal et 2 M$ pour des travaux de rénovation et d’agrandissement des immeubles municipaux. Ces investissements sont conditionnels à l’obtention de subventions, note le maire Bernard Gaudreau. La ville dépensera aussi 300 000$ chaque année pour ses parcs et espaces communautaires.

Budget de la continuité

Le budget s’élève à 5 341 000$, sensiblement le même montant que celui de l’année 2017. Le budget s’inscrit dans la continuité, dit le maire Gaudreau. Le service des loisirs va chercher 1,1 M$, au premier rang avec 21% du budget. Selon le maire, la facture pour la Sûreté du Québec représente 12,5 % du budget. Neuville comme d’autres municipalités a vu sa facture de la SQ augmenter. Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière ponctuelle de 22,8 M$ aux municipalités pour assumer une partie de la hausse des sommes payables à la SQ en 2018, mais M. Gaudreau appréhende les prochaines années.

Neuville a un nouveau rôle d’évaluation, mais la hausse est restreinte. Il y a eu moins de spéculations pour les propriétés riveraines du fleuve et les propriétaires ont été épargnés et la hausse est répartie selon les secteurs, explique le maire. La ville a majoré le taux de la taxe foncière de 1¢ du 100$ d’évaluation, mais à 58¢ il reste toujours le plus bas de la MRC, commente M. Gaudreau.  La valeur moyenne d’une résidence a grimpé de 4% pour atteindre 290 000$. Son propriétaire devra verser une centaine de dollars de plus en taxes.

L’impact de l’aménagement de la bibliothèque dans l’église – elle  a été inaugurée le 15 décembre – et de la construction du préau se fera sentir seulement en 2019, dit le maire. Dans les deux cas, la ville a reçu des subventions importantes. Le budget et l’échéancier pour la bibliothèque ont été respectés. Selon M. Gaudreau, les commentaires sont positifs et les gens sont fiers de leur bibliothèque.